Introduction

Quelles sont les différentes solutions pour l'Eclairage de Sécurité ?

L'installation d'éclairage de sécurité doit être fixe.
Les sources de sécurité doivent avoir une autonomie d'au moins une heure.

L'éclairage de sécurité peut être assuré, selon la catégorie de l'établissement :

  • soit à partir d'une source centralisée alimentant des luminaires
  • soit à partir de blocs autonomes.

 

Source centralisée constituée d'une batterie d'accumulateurs

La source centralisée constituée d'une batterie d'accumulateurs doit être conforme à la norme NF EN 50171 (septembre 2001).
La valeur de la tension de sortie de la batterie d'accumulateurs doit être compatible avec la tension nominale des lampes.
Dans le cas d'utilisation d'un convertisseur centralisé, celui-ci doit délivrer un courant sous la même tension et la même fréquence que la source normale.
La défaillance d'un luminaire ne provoque pas la mise hors service de l'ensemble de l'éclairage de sécurité.
La marque NF AEAS des luminaires garantie la conformité des produits aux normes auxquels ils doivent répondre ainsi que leur adéquation à l’usage pour l’éclairage de sécurité.

 

Blocs autonomes

Les blocs autonomes d'éclairage de sécurité doivent être conformes à la norme EN 60 598-2-22 et aux normes de la série NF C 71-800 les concernant.
Un bloc autonome est un appareil qui se suffit à lui-même. La défaillance d'un bloc autonome ne provoque pas la mise hors service de l'ensemble de l'éclairage de sécurité.
La certification NF AEAS présente des garanties quant à la conformité des blocs autonomes à l’ensemble des normes auxquels ils doivent répondre ainsi qu’à leur conformité à l’usage décrite dans le règlement de sécurité. Cette marque suppose l'intervention d'une tierce partie indépendante pour les vérifications de conformités et assure que les performances prévues seront tenus par le constructeur durant la durée de fabrication des produits. 

Introduction